Santander paie le prix fort à l’international

le 30/07/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque espagnole publie sa première perte en raison de 10 milliards d'euros de dépréciations sur ses acquisitions passées dans la banque de détail et le crédit à la consommation.

Santander ralentit nettement à l’international, notamment au Royaume-Uni
Le Royaume-Uni est le deuxième marché européen du groupe Santander.
(Crédit European Union EP)
La surprise a été totale. Santander a annoncé hier une perte nette 11,13 milliards d’euros au deuxième trimestre, alors que les analystes anticipaient un bénéfice de 838 millions d’euros. Le premier prêteur espagnol, deuxième banque de la zone euro derrière BNP Paribas par la capitalisation...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi