Deutsche Bank poursuit son opération séduction

le 30/07/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La première banque allemande signe une perte plus faible qu'attendu grâce à la bonne tenue de ses revenus. Le second semestre devrait être moins soutenu par le trading et les émissions de dette.

Faire oublier juillet 2019. C’est la mission que semble s’être donnée l’état-major de Deutsche Bank. Après avoir dévoilé le 7 juillet un partenariat avec Google, un an jour pour jour après l’annonce de sa restructuration choc, la première banque allemande a annoncé une perte attribuable aux...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi