La Société Générale met la main sur la fintech Shine

le 01/07/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La néobanque française, spécialisée dans les TPE, compte 70.000 clients.

Shine, néobanque pour les indépendants et petites entreprises
L’offre de Shine repose sur un compte professionnel 100% en ligne.
(Photo Shine.)

La Société Générale veut séduire les indépendants et les très petites entreprises. Elle a annoncé mardi soir l'acquisition de la néobanque Shine, spécialisée dans ces segments de clientèle. Le montant de la transaction n’a pas été rendu public. Les deux groupes étaient en discussions «depuis quelques semaines», avec une décision prise avant même le début du confinement, précise à L’Agefi Cédric Curtil, directeur stratégie et innovation au sein du groupe bancaire.

La SocGen met la main sur une des fintech françaises les plus prometteuses : depuis sa création en 2018, Shine a conquis 70.000 clients, et a levé au total 11 millions d'euros, avec deux tours de table menés par les fonds Daphni et X-Ange. Si elle n’a pas encore atteint la rentabilité, elle aurait toutefois réalisé un chiffre d'affaires de plusieurs millions d'euros.

Dans l’immédiat, la Société Générale prend «plus de 50% du capital» de la fintech. Les différents investisseurs ont vocation à sortir complètement du capital – le fonds XAnge a ainsi indiqué hier céder sa participation à la Société Générale. Laquelle projette ensuite de monter à 100% du capital «sur quelques années» précise-t-on chez le groupe bancaire français.

Recrutements à venir

Nicolas Rabaud et Raphaël Simon, cofondateurs de la fintech, vont continuer à développer Shine. «Nous allons garder la marque, et ses salariés [une soixantaine actuellement], alors qu’elle continue de recruter», indique Cédric Curtil.

L’offre de Shine repose sur un compte professionnel 100% en ligne, avec une carte bancaire et des services d'accompagnement administratif pour venir en aide aux entrepreneurs. Avec ce rachat, intégrée dans le giron de la Société Générale, la fintech pourra proposer de nouveaux services tels que le crédit, l'assurance, et les paiements.

La Société Générale, de son côté, estime que cette acquisition «permettra de développer de larges synergies au niveau du groupe» et de conquérir de nouveaux clients parmi les TPE. Elle affiche même «l'ambition d'être leader français sur ce marché». Shine vient donc compléter l’offre entreprises. «Shine est la banque 100% de la Société Générale. Un client Shine pourra bénéficier des différents services du groupe», ajoute Cédric Curtil.

Pour se diversifier vers la clientèle des pros et des TPE, la Société Générale avait déjà acquis fin 2018 Treezor, plate-forme de bank-as-a-service. Elle fournit une plate-forme de services bancaires (ouverture de compte, paiement) qu'elle met à la disposition de ses clients, en marque blanche via des API (interface de programmation applicative).

Sur le même sujet

A lire aussi