Le livret A bat de nouveaux records

le 20/05/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Livret A, épargne réglementée liquide
(Crédit Fotolia.)

Comme en mars, les Français ont beaucoup épargné sur des placements très liquides et peu risqués pendant le confinement. Le livret A et le livret de développement durable et solidaire (LDDS) ont attiré 7,39 milliards d’euros d'argent frais au mois d’avril 2020. C’est un record pour un mois d’avril depuis la généralisation du livret A dans toutes les banques début 2019, et un record mensuel depuis janvier 2013, marqué par un relèvement du plafond des livrets, précise la Caisse des Dépôts (CDC) qui centralise une partie de cette épargne pour financer le logement social.

Dans le détail, le livret A a collecté 5,47 milliards d'euros le mois dernier, et le LDDS 1,93 milliard d’euros. En cumulé depuis le début de l'année, les deux produits ont déjà dépassé la collecte totale de l'année 2019, à 17,3 milliards dont 13,5 milliards pour le seul Livret A. Leur encours total atteint 428,2 milliards d’euros au 30 avril.

« Ce taux d’épargne est excessif », avait jugé la semaine dernière Eric Lombard, directeur général de la CDC, sur BFM Business, tout en rappelant qu’il est lié au fait que les Français ne pouvaient « pas consommer » comme avant pendant le confinement, en raison de la fermeture de nombreux commerces

Mi-avril, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, avait regretté l’augmentation de l’épargne liquide, indiquant que la France avait « besoin d'investir et non d'épargner ».

Sur le même sujet

A lire aussi