Natixis paie un lourd tribut à la crise

le 07/05/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La filiale cotée de BPCE signe une perte plus élevée qu’attendu. Elle repousse son plan stratégique, mais abaisse déjà son objectif de solvabilité grâce aux assouplissements réglementaires.

Natixis
Natixis est exposée au risque de défaillance de petits exploitants et sous-traitants pétroliers américains.
(DR.)
La Société Générale n’est pas la seule banque française dans le rouge au premier trimestre. Natixis a annoncé mercredi soir une perte nette de 204 millions d’euros à fin mars, deux fois supérieure aux 97 millions attendus par le consensus Factset. Les résultats de la filiale cotée de BPCE portent...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi