Centerview officialise l’ouverture de son bureau parisien avec Matthieu Pigasse

le 08/04/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Mathieu Pigasse (REA)

L’ouverture du bureau parisien de Centerview Partners dans le 8e arrondissement est désormais officielle. C’est par la voie d’un communiqué de presse que la boutique M&A a levé le voile sur son arrivée dans la capitale, précisant les informations déjà révélées de part et d’autre.

Matthieu Pigasse, qui avait quitté Lazard fin 2019, rejoint la structure en tant que partner et dirigera le bureau tout en contribuant au développement de la franchise sur le Vieux continent. Il est épaulé par Nicolas Constant, partner, ainsi que par Pierre Pasqual, managing director.

Le lancement de ce nouveau bureau, le premier de la boutique américaine en Europe, sera également soutenu par l’arrivée d’une douzaine d’autres banquiers. Parmi les noms régulièrement cités dans le microcosme de la banque d’affaires figurent notamment Mathieu Sommier et Godefroy Harika, tous les deux issus de Lazard, à l’instar des trois piliers du bureau parisien. Des transfuges en provenance de Rothschild et de Morgan Stanley sont aussi attendus, selon nos sources.

« Notre nouveau bureau confirme la volonté de Centerview de s’engager sur le marché français, un centre financier mondial. Malgré les défis actuels, nous sommes convaincus de la résilience des entreprises françaises et européennes et de leur capacité à contribuer de manière essentielle à la reprise économique mondiale. Matthieu est l’un des banquiers les plus réputés et les plus respectés en Europe, et nous sommes heureux de l’accueillir, ainsi que Nicolas, Pierre et une équipe de banquiers soigneusement sélectionnés », a fait savoir Blair Effron, co-fondateur de la boutique américaine.

Un pari audacieux. Le lancement d’une banque d’affaires quasi-inconnue en Europe est, de l’avis de nombreux professionnels du milieu, considéré comme particulièrement risqué en raison du volume d’opérations et de la prime historiquement accordée aux plus gros établissements en période de crise.

Sur le même sujet

A lire aussi