L’assurance française défend son rôle dans la crise

le 03/04/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La FFA chiffre à 3 milliards d'euros, sans le détailler, l'effort de «guerre» du secteur.

Longs à la détente, les assureurs ? Depuis le début de la crise du coronavirus, le secteur a été critiqué pour son apparente inertie, et l'absence d'une réponse forte et coordonnée pour soutenir l'économie. Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie avait manifesté publiquement son impatience. Le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi