Natixis accélère sa sortie du capital de Coface

le 25/02/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Natixis accélère sa sortie du capital de Coface
(DR)

Natixis a annoncé ce mardi la cession de 29,5% du capital de l'assureur crédit Coface à l'assureur américain Arch Capital Group pour un prix de 10,70 euros par action, dividende attaché, soit environ 475 millions d'euros. « La réalisation de la transaction est soumise à des conditions usuelles, notamment l'obtention des autorisations réglementaires requises, ce qui pourrait prendre six à 12 mois », a indiqué Natixis dans un communiqué.

Coface a indiqué avoir pris connaissance de l'annonce de cette cession, ainsi que du soutien apporté par Arch, assureur bermudéen coté à New York, à son équipe de direction et à son nouveau plan stratégique à horizon 2023, présenté également ce matin. Arch a indiqué ne pas avoir l'intention de prendre le contrôle de Coface pendant une période de 12 mois après la réalisation de l'opération.

La transaction déclenchera, au moment de sa réalisation, la déconsolidation de Coface dans les comptes de Natixis, libérant ainsi environ 35 points de base de ratio de solvabilité Core Equity Tier 1 (CET1), principalement grâce à la déconsolidation d'environ 3,5 milliards d'euros d'actifs pondérés du risque, a précisé la filiale cotée de BPCE. Par ailleurs, la cession entraînera une dépréciation de goodwill d'environ 100 millions d'euros au premier trimestre 2020, sans impact sur le ratio CET1, qui s'établissait à 11,3% fin décembre 2019.

Compte tenu de l'impact positif attendu sur la solvabilité, «cette opération viendra renforcer notre capacité distributive», a déclaré François Riahi, le directeur général de Natixis, lors d'une conférence téléphonique. Le groupe «continuera de distribuer tout l'excès de capital au dessus de [sa] cible de ratio CET de 11,2%», a ajouté le dirigeant. Par ailleurs, «la participation résiduelle de 12,2% sera détenue comme une participation financière», a précisé la banque pour qui Coface n'est plus un métier cœur depuis 2009.

Une première étape avait été franchie en 2014, lorsque Natixis avait procédé à la mise en Bourse de Coface avec la cession d'un peu moins de 60% de ses parts sur le marché, 

Natixis ne siègera plus au conseil d'administration de Coface qui va chercher un nouveau président. A l'issue de l'opération, l'instance comptera dix membres : quatre nommés par Arch et six indépendants.

Sur le même sujet

A lire aussi