Les banques françaises plafonnent au maximum les hausses de salaires

le 03/02/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

négociations salariales
(Crédit Thinkstock.)

Au bilan des résultats des négociations «rémunération temps de travail et partage de la valeur ajoutée» (RTTPVA), cette année, les augmentations collectives obtenues dans les grands groupes bancaires français atteignent en moyenne entre +0,5 et +0,7%, constate le SNB/CFE-CGC. Par ailleurs, dans certains établissements, comme l’année dernière, une prime ponctuelle «Macron 2» a été versée. Dans le détail, chez BNP Paribas, les salariés ont obtenu une augmentation de 0,5%. A la Société Générale, ils ont obtenu deux types de primes Macron distinctes (550 euros et 400 euros). Au Crédit du Nord, une prime Macron de 550 euros jusqu’à 54.000 euros de revenu annuel. Au Crédit Mutuel Alliance Fédérale, un accord pour le versement d’une prime Macron de 750 euros a été obtenu. 

 

Sur le même sujet

A lire aussi