Credit Suisse avait reçu une alerte interne dans l’affaire du Mozambique

le 29/01/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Credit Suisse a ignoré le signal d’alarme tiré par son directeur Europe Moyen Orient Afrique sur les risques liés à un emprunt de 2 milliards de dollars (1,82 milliard d’euros) contracté par le Mozambique en 2013. Un document juridique publié la semaine dernière par la banque suisse montre que...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi