La banque australienne Westpac répond aux accusations de blanchiment

le 22/11/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le conseil d'administration de Westpac, la deuxième banque australienne, a présenté ce vendredi ses excuses pour avoir enfreint les règles antiblanchiment sur 23 millions d'opérations, dont une partie potentiellement liée au travail des enfants. Il a néanmoins apporté son soutien à la direction...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi