BNP ouvre Bivwak ! pour soutenir l’innovation de ses collaborateurs

le 07/11/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque propose un lieu et un accompagnement sur mesure aux porteurs de projets internes afin de favoriser l’intrapreneuriat.

Jacques d’Estais, DG adjoint de BNP Paribas et membre du Comex, lors de la présentation de Bivwak !
Jacques d’Estais, DG adjoint de BNP Paribas et membre du Comex, lors de la présentation de Bivwak !
(photo BNP Paribas.)

Bivwak ! by BNP Paribas est nettement plus confortable que son nom le laisse penser. Ce lieu que vient d’inaugurer BNP Paribas en plein cœur de Paris offre de l’espace (3.500 m²), des postes de travail, une équipe et tout un environnement pour donner vie aux projets soutenus par des collaborateurs issus de tous les métiers. C'est la version 2 d'une première expérimentation qui a duré deux ans et donné de bons résultats. Le premier Bivwak ! avait pour objectif de développer des projets en mode agile au service des métiers et «d’acculturer les collaborateurs, de les former aux nouvelles méthodes de travail et de management, d’assurer leur employabilité, de travailler différemment et de faire en sorte qu’ils se sentent à l’aise», a expliqué Jacques d’Estais, DG adjoint de BNP Paribas et membre du Comex. En deux ans, plus de 250 collaborateurs ont été accompagnés et 30 projets ont été incubés, dont certains sont devenus des sociétés.

Exemples : Ffyn, créée par Richard Jones, collaborateur de BP2S, est une plate-forme de relation entre sélectionneurs de fonds des banques privées ou des assureurs et asset managers, internes à BNP Paribas ou externes. Tilia, fondée par Christine Lamidel, de Personal Finance, vise les aidants et prend en charge la prise de rendez-vous et le suivi des intervenants auprès de leur proche malade ou dépendant. Certains projets ne sont pas des sociétés mais visent à faciliter le travail des collaborateurs du groupe. Be Nomad, développée par Jérôme Carré, responsable risques chez Cardif, est une application mobile leur permettant de travailler dans les immeubles de BNP en Ile-de-France pour éviter des temps de transport inutiles. Léa Deleris et Andrea Andaica ont imaginé ESG risk assessment project, une intelligence artificielle capable d’analyser les rapports annuels des entreprises pour évaluer leurs risques sur les sujets ESG.

Bivwak ! propose un programme d’accélération à ces projets sélectionnés soit lors de challenges internes, soit directement par les métiers et met à leur disposition des compétences dans divers domaines : data, technologies, marketing digital, business development… Il permet aux collaborateurs de se concentrer sur leur projet durant six mois tout en se formant aux méthodes agiles, avant de retourner à leur poste et de diffuser ce qu’ils ont appris. Une façon d’innover et de fidéliser les collaborateurs inventifs.

Sur le même sujet

A lire aussi