Lazard se réorganise face à des temps plus difficiles

le 31/10/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Lazard crée la surprise dans le M&A. Photo: PHB
(Photo: PHB)

Lazard va supprimer environ 200 postes, a annoncé la banque d'affaires lors de la présentation de ses résultats du troisième trimestre. Les réductions de postes concerneront les activités de conseil et de gestion d'actifs mais aussi les fonctions centrales. Compte tenu des embauches en cours, les effectifs totaux nets de Lazard devraient rester stables, a précisé la banque qui employait environ 3.000 personnes à travers le monde fin 2018. Les bureaux de Lima, Mumbai et Perth seront fermés.

« Il s'agit en grande partie de se concentrer sur les domaines sur lesquels nous voulions continuer à mettre l'accent afin de pouvoir continuer à embaucher. Cela ne fait que créer de la place et de la flexibilité pour continuer à investir dans cette croissance », a expliqué Evan Russo, le directeur financier de Lazard lors d'une conférence téléphonique avec les investisseurs.

Le week-end dernier, Lazard a annoncé une réorganisation de la direction de sa filiale française à la suite du départ de Matthieu Pigasse. Il a été remplacé par Jean-Louis Girodolle.

Au troisième trimestre, le bénéfice net de Lazard a baissé de 21%, à 88 millions de dollars. Ce montant est toutefois supérieur aux 82,2 millions anticipés par le consensus d'analystes. Dans les activités de conseil, ses revenus sont restés stables à 304 millions de dollars. En gestion d'actifs, ses encours ont diminué à 234 milliards de dollars contre 237 milliards au deuxième trimestre.

Sur le même sujet

A lire aussi