Le FMI passe au crible le système financier français

le 29/10/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Deleveraging : pour le FMI, les banques devraient réduire leur bilan encore plus que prévu. Photo: PHB/Agefi

Le Fonds monétaire international (FMI) a publié mardi une série de notes techniques sur le secteur financier français. La France compte quatre groupes bancaires systémiques au niveau mondial (G-SIB) et aura le plus gros secteur de l'assurance dans l'Union européenne une fois le Brexit achevé, rappelle l'institution de Washington, qui a soumis l'industrie financière à des tests de résistance.

«Les stress tests révèlent que les banques et les assureurs seraient résistants aux chocs simulés, bien que certains défis subsistent», souligne le FMI. Les taux d'intérêt négatifs et la dépendance au financement de gros, notamment en dollars, restent une source de pertes potentielles pour certains établissements.

Chez les assureurs testés, le ratio de solvabilité médian (SCR) passerait de 204% à 166% dans le cas d'un scénario adverse. Aucun ne casserait le seuil de 100%.

Sur le même sujet

A lire aussi