La Société Générale supprime 530 postes supplémentaires

le 20/09/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Société Générale à La Défense
(RK.)

Plusieurs syndicats de la Société Générale ont déclaré vendredi à l'issue d'une réunion avec la direction, que 530 postes supplémentaires seraient supprimés dans la banque de détail à horizon 2023. La plupart de ces suppressions de postes, soit 360, concerneront les services de back-office, sur les 3.000 personnes qui travaillent sur cette activité, et 170 toucheront d'ici 2021 le siège, qui compte 1.500 personnes. La direction a déclaré aux syndicats que ces suppressions de postes se feraient sans départs contraints ni licenciements. A noter que les centres de service (CDS) de Viry-Châtillon et d’Ivry seront fermés.

En avril dernier, la banque avait annoncé un plan de suppression de 1.600 postes dans le monde, dont 700 en France, sous la forme d’une rupture conventionnelle collective. Ce plan doit lui permettre d’effectuer 500 millions d’euros d’économies, principalement dans la banque d’investissement.

Sur le même sujet

A lire aussi