Le passage de l’ouragan Dorian risque de coûter cher

le 02/09/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les catastrophes naturelles ont été importantes en 2017 et les événements climatiques sont déjà nombreux sur 2018.
(Photo UE-CE.)

Les estimations des pertes potentielles qu'encourent les secteurs de l'assurance et de la réassurance en raison de l'ouragan Dorian sont encore très variables, compte tenu de l'incertitude sur la trajectoire de la tempête. Mais la facture potentielle s'annonce élevée. Les analystes de Vontobel citent un montant allant de 11 à 37 milliards de dollars. UBS table sur un coût de 15 à 25 milliards de dollars.

Cet ouragan est le deuxième plus puissant jamais enregistré dans l'Atlantique. Après avoir balayer l'archipel des Bahamas, il devrait se diriger lentement vers le littoral des Etats-Unis, où les autorités ont ordonné l'évacuation de plus d'un million de personnes en Floride, en Caroline du Sud et en Géorgie. En matière de biens assurés, Fort Lauderdale et Miami représentent une valeur particulièrement élevée, indique Vontobel.

Selon UBS, le montant global des indemnisations liées aux catastrophes naturelles atteindra environ 70 milliards de dollars cette année pour les assureurs. En 2017, la facture s'était élevée à plus de 135 milliards de dollars, un record.

Sur le même sujet

A lire aussi