La Société Générale a trop tardé à supprimer des emplois, admet son président

le 04/07/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Société Générale a probablement trop tardé à supprimer des emplois dans sa branche de banque de financement et d’investissement, a reconnu Lorenzo Bini Smaghi, le président du conseil d’administration du groupe bancaire, dans un entretien accordé au Financial Times. La Société Générale prévoit...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi