BlackRock mise sur le retournement de Carige

le 07/05/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque génoise va convertir en actions des obligations détenues par le fonds de garantie italien et enregistrer l’entrée de BlackRock à son capital.

BlackRock mise sur le retournement de Carige
(Bloomberg)

L’horizon s’éclaircit pour Banca Carige. Après des mois d’incertitude sur les modalités de sa recapitalisation, l’établissement génois va bénéficier d’une injection en fonds propres du reste du secteur bancaire transalpin, via la conversion d’obligations hybrides en actions. Dans un deuxième temps, le fonds américain BlackRock participera à une augmentation de capital, pour gonfler au total les fonds propres de la banque de 720 millions d’euros. Ce plan sera soumis à la BCE le 17 mai prochain.

Placée sous la tutelle administrative de la BCE en début d’année, Carige avait bénéficié en fin d’année dernière du soutien du fonds italien de garantie des dépôts (FITD), financé par le secteur, pour émettre 320 millions d’euros d’obligations subordonnées convertibles. Ce placement, destiné à relever le ratio de fonds propres de l’établissement de façon temporaire, devait précéder une augmentation de capital de 400 millions d’euros. Premier actionnaire de Carige avec 27,6% du capital, la famille Malacalza avait cependant bloqué en décembre cette opération, relançant ainsi les incertitudes sur l’avenir de la sixième banque italienne.

L’opération menée par BlackRock «va définitivement résoudre les problèmes de Carige, a déclaré Salvatore Maccarone, le président du FITD. Le fait qu’un fonds comme BlackRock, avec une grande expérience des restructurations, investisse un montant significatif dans une telle transaction nous rend confiants.»

Bien qu’elle ait levé 2,2 milliards d’euros depuis 2014, la sixième banque italienne n’est pas parvenue à regonfler ses ratios de solvabilité : son ratio CET1 ressortait ainsi à 10,9% à fin 2018, à comparer à une exigence réglementaire de 11,18%. En cause, un important stock de créances douteuses, pour partie hérité du financement du commerce maritime, totalisant en brut encore 22% des encours de prêts de la banque à fin 2018. L’année 2019 est critique pour la banque, qui entendait encore se séparer cette année de près de 3 milliards d’euros d’exposition. Dans le cadre du plan, ces encours seront finalement pris en charge par le véhicule de défaisance public SGA.

En investissant sur Carige, BlackRock mise sur la réussite d’un plan de restructuration drastique. Le nouveau plan stratégique de la banque prévoit que les réductions d’effectifs totaliseront 1.000 postes d’ici à 2023, soit 25% de ses effectifs, dont environ la moitié dès cette année. A cet horizon 2023, la banque de Gênes vise un ratio CET1 de 14,7% et une rentabilité des fonds propres de 7%.

Sur le même sujet

A lire aussi