Le Crédit Agricole et Santander s'allient dans la conservation d'actifs

le 17/04/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Siège du Crédit Agricole à Montrouge.
La nouvelle entité sera détenue à 69,5% par CASA
(Photo Crédit Agricole.)

Le Crédit Agricole et la banque espagnole Santander ont annoncé mercredi avoir signé un accord pour rapprocher leurs activités de conservation d'actifs, ce qui permettra au groupe français de se renforcer sur ce marché en Europe.

La banque française explique dans un communiqué que ce rapprochement, dont la finalisation est prévue d'ici fin 2019, donnera naissance à un groupe doté de 3.343 milliards d'euros d'actifs en conservation et de 1.833 milliards d'euros d'actifs en administration.

Ce nouvel ensemble sera détenu à 69,5% par le Crédit Agricole et à 30,5% par Santander. Il conservera le nom de Caceis, la filiale de conservation et d'administration d'actifs de la banque verte.

Avec ce rapprochement, le Crédit Agricole renforce ses activités de conservation et d'administration d'actifs face à ses concurrents européens comme les français BNP Paribas et Société Générale ou le britannique HSBC.

L'établissement bancaire, dont la filiale Caceis est née en 2005 du rapprochement avec les activités de conservation des Caisses d'Epargne, assure que la transaction n'aura pas d'impact « significatif » sur sa solvabilité et son bénéfice par action.​ Santander indique de son côté que l'opération se traduira dans ses comptes par un gain en capital de 700 millions d'euros et un impact positif de 3 points de base sur son ratio de solvabilité financière common equity tier one.

En février, Caceis avait annoncé l'acquisition du néerlandais Kas Bank.

Sur le même sujet

A lire aussi