Sanctions américaines: Unicredit paie le prix fort

le 16/04/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque italienne a accepté de verser 1,15 milliard d’euros et de plaider coupable sur des violations présumées de sanctions américaines.

Banque Unicredit
UniCredit Bank plaidera coupable devant un tribunal de l'Etat de New York et un tribunal fédéral à Washington.
(Photos DR.)
Une banque européenne de plus paie le prix des sanctions américaines pour des supposés viols d’embargos. Lundi soir, les autorités américaines ont annoncé qu’Unicredit avait accepté de verser un total de 1,3 milliard de dollars (1,15 milliard d'euros) pour mettre fin aux enquêtes aux Etats-Unis...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi