Le blanchiment d’argent coûte cher aux banques européennes

le 02/04/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Machine à compter les billets
(Bloomberg.)

Alors que les affaires Danske Bank et Swedbank jettent une lumière crue sur les scandales de blanchiment d'argent en Europe, l'agence Moody's souligne dans un rapport publié mardi que les banques européennes ont écopé entre 2012 et 2018 de 16 milliards de dollars d'amendes pour de tels faits. Ce montant inclut les sanctions pour violation des embargos, et donc l'amende record de 8,9 milliards de dollars infligée à BNP Paribas par les Etats-Unis en 2014. 

Les régulateurs américains sont d'ailleurs à l'origine de plus de 75% des sanctions, relève Moody's. Des enquêtes sont encours contre Danske Bank et Swedbank. «Les régulateurs européens imposent des amendes plus élevées que par le passé», ajoute l'agence de notation, en citant la sanction record de 775 millions d'euros à l'encontre d'ING aux Pays-Bas en septembre 2018.

Sur le même sujet

A lire aussi