Le projet de fusion entre Aon et Willis Towers est tué dans l’oeuf

le 07/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le courtier en assurances Aon a renoncé au rachat le plus important de l'histoire du secteur.

Voilà qui ressemble fort à un projet de fusion torpillé. Le courtier britannique en assurances Aon a annoncé hier qu’il n’avait pas l’intention de racheter son concurrent Willis Towers Watson, alors qu’il avait déclaré exactement le contraire la veille au soir, confirmant une information de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi