La récession risque de contrecarrer les efforts d’assainissement des banques italiennes

le 12/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Elles se sont délestées de 17,3 milliards d’euros de créances douteuses en décembre, selon la Banque d'Italie.

Les banques italiennes poursuivent le ménage dans leurs bilans. Elles se sont délestées de 17,3 milliards d’euros de créances douteuses en décembre, ramenant leur total à 100,2 milliards, soit le niveau le plus bas depuis juillet 2011, selon les données publiées lundi par la Banque d’Italie. Les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi