La santé aiguise les appétits des assureurs traditionnels

le 01/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La part de marché des assureurs et bancassureurs s’élève déjà à 30% en France.

La santé aiguise les appétits des assureurs traditionnels
Thierry Beaudet dirige Vyv, né du rapprochement entre Istya, la MGEN et Harmonie Mutuelle, exemple du mouvement de concentration qu’amorcent les mutuelles pour défendre leur parts de marché.
(rea)
Les assureurs traditionnels français montrent un intérêt grandissant pour la santé, ce qui ne peut que profiter à leur note de crédit, selon Fitch. D’abord parce que, sous l’effet du vieillissement de la population et de la tendance croissante à se soigner, les dépenses de santé ont bondi de 30%...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi