Le cartel des captives automobiles coûte cher à RCI et au Crédit Agricole

le 10/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'antitrust italien a infligé des amendes de 678 millions d'euros au secteur, dont 125 millions à Renault et à sa filiale. Pour la banque verte, l'impact est de 70 millions.

Ils sont venus, ils sont tous là : Crédit Agricole Consumer Finance, RCI Banque, Santander Consumer Bank, et les captives de financement automobile de la plupart des grands constructeurs présents en Italie, de Fiat Chrysler (FCA) à Volkswagen en passant par BMW et Toyota. L’autorité italienne de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi