Natixis lance un avertissement sur revenus

le 19/12/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque anticipe une baisse de son PNB de 10% au quatrième trimestre à cause de pertes sur certains produits en Asie.

Natixis
La capitalisation boursière de Natixis est tombée à 14 milliards d’euros.
(DR.)

L’information est tombée mardi soir, après la clôture de Bourse. Natixis a lancé un avertissement sur ses revenus du quatrième trimestre, en raison de pertes sur ses activités de dérivés actions sur les marchés asiatiques. Son produit net bancaire (PNB) chutera d’environ 10% sur la période octobre-décembre par rapport au dernier trimestre 2017, passant de 2,25 milliards d’euros à environ 2 milliards, indique la filiale cotée de la banque mutualiste BPCE dans un communiqué. Cet accident de parcours lui coûtera pas moins de 260 millions d’euros en 2018. Elle passera une provision de 160 millions d’euros dans ses comptes.

Pour expliquer «cet élément de nature exceptionnelle», la banque évoque «la dégradation des marchés asiatiques», qui «pesait négativement sur les activités de dérivés actions» dès le deuxième trimestre. De fait, les places financières asiatiques pâtissent elles aussi du ralentissement de l’économie chinoise et de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.

Mais ces pertes sont surtout dues à un type de produits de dérivés actions distribués en Corée du Sud, selon l’agence Dow Jones, ce qu’une source proche du dossier a indiqué à L’Agefi «ne pas démentir».

«Hormis cet élément non récurrent, le PNB des métiers sera en ligne avec celui de l’an dernier», rassure Natixis dans son communiqué. La banque affirme que cet avertissement ne compromettra pas les objectifs de son plan stratégique New Dimension, à horizon fin 2020. Elle devrait rester rentable sur le trimestre. «C’est un élément significatif sur le trimestre, mais mis en perspective par rapport aux  chiffres de Natixis étalés sur un an, l’impact est limité», ajoute la même source à L'Agefi. «Cela n’aura aucun impact négatif sur nos clients», souligne aussi l’établissement.

La banque de gros du groupe BPCE affichait de confortables résultats pour les neuf premiers mois de l’année, avec un PNB en hausse de 6% à 7,37 milliards d’euros, au-delà des 5% visés, grâce au dynamisme de l’ensemble de ses métiers, hormis sa banque de financement et d’investissement.

Elle confirme son objectif d’un taux de distribution du dividende d’au moins 60%. Et réaffirme qu’elle versera un dividende exceptionnel de 1,5 milliard de dollars, lié à la cession de ses activités de banque de détail à BPCE, sa maison mère, en septembre dernier.

A la Bourse de Paris, l’action Natixis a perdu plus de 30% de sa valeur depuis le début de l’année, faisant tomber la capitalisation boursière de la banque à 14 milliards d’euros. L’indice bancaire européen, pour sa part, s’est contracté de 31%.

Sur le même sujet

A lire aussi