L’appel à la grève chez BNP Paribas a été suivi mardi

le 05/12/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’appel à la grève chez BNP Paribas a été suivi mardi
(RK)

Le mouvement de grève lancé  mardi à l’appel des organisations syndicales de BNP Paribas aurait été suivi à entre 30% et 50% selon les structures et les régions, de sources syndicales.L'intersyndicale formée par le SNB/CFE-CGC, la CGT, FO et la CFTC, rejoints ensuite par la CFDT, dénonçait un manque de reconnaissance, et une dégradation des conditions de travail, notamment en raison de la baisse des effectifs, qui doivent diminuer de 3% d’ici 2020. La direction a refusé fin octobre toute augmentation générale des salaires après celle de 0,6% octroyée l’an dernier. A la place d’une augmentation pérenne jugée nécessaire selon les syndicats pour maintenir le pouvoir d’achat, elle a proposé une prime d’intéressement fonction du salaire, de 400 à 1.600 euros. Soit une enveloppe de 20 millions d’euros.

Sur le même sujet

A lire aussi