UniCredit éclaire la situation délicate des banques turques

le 09/11/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque italienne a déprécié sa participation dans Yapi Kredi à hauteur de 846 millions d’euros. Plus exposé, BBVA n’a pas encore fait de même.

UniCredit a vécu une journée noire hier à la Bourse de Milan. Le titre de la banque italienne a clôturé en repli de 3,8%, après l’annonce d’un résultat presque nul au troisième trimestre. Le bénéfice net est ressorti à 29 millions d’euros, en raison d’une dépréciation de 846 millions d’euros de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi