ING sacrifie son directeur financier sur l’autel de la lutte antiblanchiment

le 12/09/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Koos Timmermans est partant, dans la foulée du scandale qui a coûté 775 millions d'euros d'amende au groupe aux Pays-Bas.

Le scandale de blanchiment couve toujours chez ING. Aux Pays-Bas, le versement de 775 millions d’euros de la banque à la justice, la semaine dernière, n’aura pas permis de sauver la tête de son directeur financier, Koos Timmermans. Le groupe a annoncé sa démission ce mardi, dans un communiqué,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi