Les courtiers en ligne tentent de se plier aux nouvelles règles de l’Esma

le 25/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Celles-ci provoqueront un repli de l’activité d’IG Group sur l'exercice 2018-2019, a prévenu hier le courtier britannique.

Esma (European Securities and Markets Authority), siège à Paris.
L’Esma a durci les règles ciblant les options binaires et les CFD, ce qui affecte l’activité de certains courtiers en ligne.
(DR.)
Le renforcement de la réglementation des options binaires et CFD (contrats sur la différence) est à peine entré en vigueur que l’activité de certains courtiers en ligne s’en ressent déjà. A l’occasion de la présentation de ses résultats annuels, hier, le britannique IG Group a lancé une alerte...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi