JPMorgan est porté par la fiscalité et la hausse des taux

le 13/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

JPMorgan est porté par la fiscalité et la hausse des taux
(Bloomberg)

JPMorgan a donné ce vendredi le coup d'envoi de la saison des publications de résultats trimestriels aux Etats-Unis, avec un bond de 18,3% de son bénéfice net au deuxième trimestre. Une performance qui résulte des baisses d'impôts entrées en vigueur en début d’année, couplées à la hausse des taux d’intérêt et à l’augmentation des revenus de l'activité de courtage du groupe bancaire.

Le résultat net de la première banque américaine en termes d’actifs a atteint 8,32 milliards de dollars (7,1 milliards d’euros), soit 2,29 dollars par action, sur la période d’avril à juin, contre 7,03 milliards de dollars ou 1,82 dollar par titre au deuxième trimestre 2017.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice par action de 2,22 dollars, selon le consensus élaboré par Thomson Reuters Ibes.

L'action gagne 0,9% avant l'ouverture de la Bourse de New York. 

Sur le même sujet

A lire aussi