Le coût des catastrophes naturelles s’alourdit encore pour les assureurs français

le 26/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les intempéries du printemps ont coûté 430 millions d’euros au secteur, selon la FFA.

Inondation en Europe
Le coût occasionné par les inondations de ce printemps vient s’ajouter à celui des crues de 2016.
(© UE CA/Denis Lovrovicf)
La facture des catastrophes naturelles ne cesse de s’alourdir pour les assureurs. Les orages et les inondations survenus entre le 25 mai et le 14 juin en France ont donné lieu à 214.000 déclarations de sinistres pour un coût total de 430 millions d’euros, a annoncé lundi la Fédération française...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi