L’Esma et l’EBA s’inquiètent pour les particuliers détenteurs de dette bancaire

le 31/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les autorités européennes souhaitent limiter l’impact des résolutions sur les investisseurs particuliers dans un souci de «protection du consommateur».

L’Autorité européenne des marchés financiers (Esma) et l’Autorité bancaire européenne (EBA), ont publié hier un communiqué revenant sur la détention d’instruments de dette bancaire par des particuliers. Les deux autorités s’inquiètent du traitement réservé à ces investisseurs en cas de résolution...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi