Le président de Deutsche Bank fait face à de nouvelles critiques

le 22/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La gestion d’actifs de Deutsche Bank est renommée DWS.
(Photo Deutsche Bank.)

Le président du conseil de surveillance de Deutsche Bank, Paul Achleitner, est confronté à de nouvelles critiques à deux jours de l'assemblée générale des actionnaires de l'établissement allemand, prévue jeudi. La société de conseil en investissement Hermes EOS a déclaré aujourd’hui que Deutsche Bank avait besoin de dirigeants plus efficaces et devrait envisager de remplacer son président.

«Nous exhortons Deutsche Bank à envisager avec prudence la future composition du comité des nominations au sein du conseil de surveillance et à profiter de son remaniement pour revoir et améliorer les procédures de sélection et de nomination des membres du directoire et des administrateurs non exécutifs, respectivement», a déclaré le patron de Hermes EOS, Hans-Christoph Hirt, dans un communiqué. «Le comité des nominations devrait également commencer à étudier des projets pour la succession de Paul Achleitner», a-t-il ajouté.

Le président est «l'ultime responsable des progrès limités réalisés par Deutsche Bank sous son égide en matière de mise en oeuvre d'une stratégie créatrice de valeur. Paul Achleitner devra faire preuve de qualités de leader plus efficaces à la tête du conseil de surveillance», a indiqué Hans-Christoph Hirt.

Deutsche Bank a publié un bénéfice net en fort repli au premier trimestre et sa troisième perte annuelle consécutive en 2017. Le mois dernier, la banque a remplacé son directeur général John Cryan par le patron de sa banque de détail, Christian Sewing.

A lire aussi