Goldman Sachs profite du rebond du trading et des baisses d’impôts

le 17/04/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Goldman Sachs profite du rebond du trading et des baisses d’impôts
(rea)

Golman Sachs a dégagé un résultat net de 2,83 milliards de dollars au premier trimestre 2017, contre 2,26 milliards de dollars un an plus tôt. La banque américaine a profité des baisses d'impôts entrées en vigueur aux Etats-Unis au 1er janvier. Le taux d'imposition du groupe s'est limité à 17,2% au premier trimestre, contre environ 30% un an auparavant. Le rebond de la volatilité sur les marchés a également redynamisé l'activité. Le PNB du courtage d'actions a bondi de 38%, et celui du trading de produits de fixed-income (taux, changes, devises) s'est envolé de 23%. Le chiffre d'affaires du métier de la banque d'investissement (fusions-acquisitions et levées de capitaux) a progressé de son côté de 5%.

Au total, le produit net bancaire a augmenté, à 10,04 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l'année, contre 8,03 milliards de dollars au premier trimestre de l'exercice 2017. Le groupe a notamment accompli des progrès significatifs dans des domaines que son état-major a qualifié de prioritaires pour la croissance : les revenus ont grimpé de 25% au sein du pôle "émission de dette", et ils ont atteint le niveau record de 1,77 milliard de dollars dans la gestion d'actifs. Les revenus d'intérêts se sont également établis à un nouveau plus haut, à 918 millions de dollars, dix ans après la diversification de Goldman Sachs dans la banque de détail. Les revenus générés par l'activité de prêt aux particuliers devraient représenter environ la moitié des 5 milliards de dollars de revenus annuels supplémentaires que l'établissement entend réaliser d'ici à 2020.

Ces performances supérieures aux attentes profitent aussi d'une base de comparaison favorable, les résultats du premier trimestre 2017 ayant souffert de paris malheureux de la banque sur l'évolution des devises, des matières premières énergétiques et des taux d'intérêt.

Le rendement des fonds propres de Goldman Sachs s'est établi à 15,4% au 31 mars, «au plus haut depuis plus de cinq ans», a souligné la banque dans un communiqué.

Sur le même sujet

A lire aussi