Axa joue sur l’intermédiation du marché des cat bonds

le 05/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'assureur n’a pas renouvelé son obligation tempête en 2018, laissant aux grands réassureurs traditionnels le soin de négocier l’éventuelle rétrocession sur les marchés financiers.

dégâts causés par une tempête
Les cat bonds d’Axa étaient positionnés sur un risque de tempête susceptible de se produire tous les 100 ans.
(crédit UE CE / Philippe Hugen.)
En 2018, pour la première fois depuis huit ans, Axa n’a pas d’obligation catastrophe (cat bond) couvrant le risque de tempête en Europe. Il avait été le premier assureur français à émettre un cat bond, en 2010. Son dernier cat bond tempête avait été émis en octobre 2013, pour 350 millions d’euros...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi