Thomas Buberl défend les bienfaits du recentrage d’Axa

le 23/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Axa a dépassé les prévisions des analystes pour les premiers résultats annuels du successeur d'Henri de Castries. L'assureur veut moins dépendre des produits financiers.

Nommé en mai 2016 à la tête d’Axa, l’allemand Thomas Buberl était «fier», hier, de présenter la «première vague de résultats [annuels issus] des choix stratégiques» de son équipe : rationalisation en termes de métiers comme de pays, et simplification. Le deuxième assureur européen se recentre...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi