Vyv se dote d’outils pour croître

le 21/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les mutuelles du nouveau premier groupe de protection sociale se choisissent des outils communs dans tous les domaines.

Conférence de presse du Groupe VYV le 20 février 2018.
Conférence de presse du groupe Vyv, le 20 février 2018, pour présenter le bilan des 100 premiers jours et les perspectives 2018.
(photo Vyv.)

Créé il y a cinq mois, le premier groupe de protection sociale mutualiste Vyv, issu du rapprochement des mutuelles MGEN (Mutuelle de l'éducation nationale), Istya et Harmonie Mutuelle, sélectionne les meilleures solutions mises en place par ses membres pour les développer et réaliser des synergies.

«En 2018, l’objectif est que les adhérents perçoivent un bénéfice de la fusion», a déclaré hier lors d’un point presse Thierry Beaudet, le président du groupe. Premier chantier : l’assistance. D’ici à la fin de l’année, l’ensemble des structures de Vyv utiliseront la plate-forme Ressources Mutuelles Assistance (RMA), née dans le giron d’Harmonie Mutuelle. Les mutuelles qui avaient un autre partenaire, tel qu'Inter Mutuelles Assistance (IMA), transféreront leurs contrats vers RMA. Pour le réseau de soins, l’objectif est également d’unifier les réseaux, mais «c’est plus compliqué car il existe des engagements pris», a ajouté François Venturini, directeur général de Vyv. Les premiers effets devraient néanmoins se voir avant la fin 2018. «Le réseau qui va naître sera de loin le premier [de France] avec 15 millions de personnes protégées», s’est réjoui le dirigeant.  

Création d'un fonds en commun
pour les investissements innovants 

De même, comme outil de prévoyance, les mutuelles utiliseront Mutex, ancien outil de prévoyance de la Mutualité française, désormais contrôlé par Harmonie Mutuelle. Enfin, en gestion d’actifs, la filiale du groupe MGEN Egamo deviendra celle du groupe Vyv, afin de réaliser des économies d’échelles.

Par ailleurs, Vyv a créé en début d’année la société Vyv Invest, dont les actionnaires seront les mutuelles affiliées et l’UMG du groupe Vyv. Vyv Invest créera un fonds pour les investissements en innovation du groupe, dont la dotation n’a pas encore été fixée. Il sera opérationnel au second semestre. En novembre, Vyv a d’ores et déjà pris une participation majoritaire dans la start-up de télémédecine MesDocteurs. Son offre de téléconsultation sera proposée aux adhérents d’Harmonie Mutuelle au cours du premier trimestre 2018, et l’idée est de l’étendre progressivement aux autres mutuelles.

Le groupe Vyv est en train d’établir un plan stratégique pluri-annuel doté d’objectifs chiffrés. Il espère accueillir de nouveaux membres, avec en premier lieu, en 2018, Chorum, la mutuelle de protection sociale des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS), et Carel, la mutuelle de retraite supplémentaire des élus locaux.

Sur le même sujet

A lire aussi