Les banques amortissent l’impact d’IFRS 9

le 21/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Depuis l’entrée en vigueur de la norme comptable, la plupart des grands établissements européens ont annoncé des effets négatifs de l’ordre de 20 points de base sur leur solvabilité.

Intesa Sanpaolo banque italie
Les banques italiennes ont été plus touchées : l’impact est de 100 pb pour Intesa Sanpaolo.
(Photo DR.)
Les grandes banques européennes se sont mises à l’heure d'IFRS 9. A l’occasion de la présentation de leurs résultats, elles ont toutes précisé l’impact sur leur ratio de fonds propres CET1 de la nouvelle norme comptable, en application depuis le 1er janvier 2018. Alors que l’Autorité bancaire...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi