L’étau judiciaire se resserre autour de Barclays

le 13/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Serious Fraud Office poursuit la banque britannique pour le prêt qu’elle a accordé au Qatar au moment même où celui-ci participait à son renflouement, en 2008.

Après l'ouverture d'une procédure au pénal contre la holding Barclays et plusieurs anciens dirigeants du groupe l’été dernier, le Serious Fraud Office (SFO) s’en prend directement à Barclays Bank. L’agence anticorruption britannique a annoncé hier qu’elle poursuivait la banque pour «assistance...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi