Barclays est de nouveau poursuivi pour l’aide reçue du Qatar en 2008

le 12/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Barclays est de nouveau poursuivi pour l’aide reçue du Qatar en 2008
(Bloomberg)

Barclays est poursuivi pour la deuxième fois par les autorités britanniques dans une affaire portant sur une levée de fonds d'urgence en 2008. Le Serious Fraud Office, l'agence de lutte contre la délinquance financière au Royaume-Uni, a retenu ce matin des charges contre Barclays Bank, une filiale du groupe Barclays, pour assistance financière illégale.

L'été dernier, le SFO avait retenu des charges contre la holding Barclays au sujet d'une facilité de prêt de 3 milliards de dollars accordée par le groupe à des investisseurs du Moyen-Orient en 2008. Les autorités britanniques estimaient que les fonds avaient été ensuite réinjectés dans Barclays pour le recapitaliser. Le géant bancaire avait à rejeté ces accusations.

La nouvelle enquête concernant cette fois une filiale bancaire, le groupe pourrait perdre sa licence s'il était reconnu coupable.

Dans un communiqué, Barclays a déclaré qu'il se défendrait contre ces accusations. Le groupe a indiqué qu'il n'y aurait pas de répercussion sur sa «capacité à servir» ses clients. Il n'a pas précisé s'il plaiderait coupable ou pas. 

Sur le même sujet

A lire aussi