Santander marque le pas au Royaume-Uni

le 01/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe espagnol a enregistré une baisse de 37% de son profit sous-jacent en raison de la pression sur les marges et du coût du dossier Carillion.

Les deux pays les plus contributeurs au profit de Santander, le Brésil et le Royaume-Uni, ont connu des fortunes opposées au quatrième trimestre. Alors que le groupe espagnol a enregistré une hausse de 26% de son bénéfice attribuable dans le pays auriverde, portée à 34% à taux de change constant,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi