Goldman Sachs publie sa première perte trimestrielle en 6 ans

le 17/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le siège de Goldman Sachs. Photo: Scott Eells/Bloomberg

Goldman Sachs a annoncé cet après-midi une perte nette part du groupe de 2,14 milliards de dollars (1,75 milliard d'euros) au quatrième trimestre 2017, une première depuis six ans. La banque américaine pâtit à la fois d'une mauvaise activité dans le trading et d'une charge exceptionnelle de 4,4 milliards de dollars (3,60 milliards d'euros) due à la réforme fiscale votée aux Etats-Unis.

Goldman Sachs avait prévenu fin décembre que la réforme réduirait réduire ses bénéfices trimestriels d'environ 5 milliards de dollars, essentiellement en raison de la dépréciation massive de crédits d’impôts différés liées aux pertes de la crise financière, et de la nouvelle taxation des bénéfices rapatriés.

Le produit net bancaire du groupe a diminué à 7,83 milliards de dollars au quatrième trimestre, contre 8,17 milliards de dollars un an plus tôt. Les revenus de courtage ont notamment chuté de 34%, à 2,37 milliards de dollars, en raison de la faiblesse de la volatilité sur les marchés financiers et d'un effet de base défavorable, le quatrième trimestre 2016 ayant bénéficié d'une volatilité plus importante liée à l'élection présidentielle aux Etats-Unis. Le pôle de «fixed income» (taux, devises, matières premières) signe son plus mauvais trimestre en neuf ans.

Sur le même sujet

A lire aussi