Ant Financial doit revoir ses ambitions américaines

le 04/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Sous la contrainte de l’administration américaine, le bras financier d’Alibaba a renoncé à ce qui aurait été sa plus grande acquisition à l’étranger.

Annoncé il y a un an et finalement abandonné mardi, le rachat du spécialiste américain du transfert de fonds à l’étranger MoneyGram était la figure de proue de l’expansion internationale d’Ant Financial, bras financier du géant chinois du commerce en ligne Alibaba. MoneyGram lui aurait apporté un...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi