L’horizon s’éclaircit pour CNP Assurances

le 17/11/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’assureur français est confiant dans le renouvellement de son partenariat brésilien et profite de l’amélioration de son mix produits.

CNP Assurances peut se targuer d’une hausse de 17,4 % de son résultat opérationnel, le meilleur parmi les principaux intervenants.
Le Brésil est le deuxième marché de CNP Assurances après la France.

Confronté à de fortes perturbations, CNP Assurances parvient à maintenir le cap. Après la fin de son partenariat historique avec les Caisses d’épargne il y a un an, qui pèse sur le chiffre d’affaires français depuis, le groupe a failli perdre son partenaire brésilien en août. Hier, à l’occasion de la publication des résultats du troisième trimestre, il s’est montré confiant sur l'avancée des discussions avec Caixa Seguridade, la branche d'assurances de la banque publique Caixa Econômica Federal, pour nouer un nouvel accord de distribution exclusif de produits d'assurance et de prévoyance au Brésil. C’est le deuxième marché de CNP Assurances après la France.

En août, Caixa Seguridade avait indiqué qu'elle ne reconduirait pas de façon tacite l'accord de distribution existant avec l’établissement français. Ce dernier a alors négocié une coopération revue à la baisse. «Ce travail se fait de manière dense et dynamique, a indiqué hier le directeur financier Antoine Lissowski, lors d'une conférence téléphonique. Les discussions avancent très bien sur tous les plans. […] Nous observons un très fort engagement de nos partenaires brésiliens.»

Outre cette perspective encourageante, le deuxième assureur français récolte les fruits de l’amélioration de son mix produits. Sur les neuf premiers mois de l’année, son résultat net a augmenté de 4,6% à 926 millions d’euros (+1,8% à périmètre et taux de change constants). Le taux de marge sur affaires nouvelles est passé de 13,9% en 2016 à 19% sur les trois premiers trimestres 2017. Toutes géographies confondues, la collecte nette du segment épargne et retraite en unités de compte s’est établie à 3,6 milliards d’euros, tandis que les fonds en euros ont affiché une décollecte nette de 6,4 milliards d’euros. En France, la part d’unités de compte dans le chiffre d’affaires de l’épargne et retraite est passée à 20% contre 15% un an plus tôt.

«Les indicateurs des 9 premiers mois de l’année démontrent la capacité de CNP Assurances à réorienter son activité vers des produits à plus forte marge et à améliorer son efficacité opérationnelle, tout en renforçant son niveau de solvabilité», souligne dans un communiqué le directeur général Frédéric Lavenir.

Le chiffre d'affaires s'est établi à 23,83 milliards d'euros, en repli de 2% (-3,7% à périmètre et changes constants). Il s’est replié de 9,8% à 17,1 milliards d’euros en France, mais a progressé de 55,7% à 3,9 milliards de dollars en Amérique latine. En Europe hors France, il a reculé de 1,2% à 2,7 milliards.

Sur le même sujet

A lire aussi