HSBC Private Bank Suisse signe la première transaction pénale française

le 15/11/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La filiale du groupe bancaire paie 300 millions d’euros et échappe aux poursuites pour blanchiment de fraude fiscale.