Les réassureurs confortent le marché

le 11/09/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les réassureurs confortent le marché
L'ouragan Irma, un temps classé en catégorie 5, a été rétrogradé en catégorie 1 et pourrait redevenir une simple tempête tropicale après son passage sur les Antilles, Cuba et la Floride.
(Bloomberg)

Les valeurs européennes de la réassurance sont en forte hausse lundi matin en Bourse, profitant des estimations moins élevées que prévu initialement du coût du passage de l'ouragan Irma sur la Floride, qui éloignent le risque d'une dégradation des bilans dans le secteur. L'indice Stoxx du compartiment de l'assurance progresse de plus de 2%, la meilleure performance sectorielle en Europe. Le spécialiste allemand de la réassurance Munich Re gagne 4,19%, son compatriote Hannover Re 4,45%, Swiss Re 4,5% et le français Scor 3,14%.

Swiss Re a indiqué lundi s'attendre à «une stabilité des tarifs en raison des événements récents», dans un communiqué publié en marge des rendez-vous de Monte Carlo où tous les grands du secteur se retrouvent. Un constat partagé par Hannover Re, qui a maintenu son objectif 2017 d'un résultat supérieur au milliard d'euros si le coût des catastrophes ne dépasse pas son budget.

L'ouragan Irma, un temps classé en catégorie 5, la plus élevée de l'échelle de classification, a été rétrogradé en catégorie 1 et pourrait redevenir une simple tempête tropicale après son passage sur les Antilles, Cuba et la Floride. Le cabinet spécialisé AIR Worldwide a chiffré entre 20 et 40 milliards de dollars (16,7 et 33,4 milliards d'euros) les dégâts assurés aux Etats-Unis, ce qui classerait Irma au niveau de Sandy, qui avait touché New York en 2012.

De son côté, l'agence de notation Standard & Poor's estime que les ouragans Harvey et Irma «constituent pour l'instant un enjeu pour les résultats plus que pour les bilans».

Sur le même sujet

A lire aussi