Intesa Sanpaolo règle un litige sur les ADR 

le 22/08/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une filiale américaine de la banque italienne Intesa Sanpaolo a accepté de payer 35 millions de dollars (29 millions d’euros) pour mettre un terme à des accusations d'irrégularités dans des opérations de prêt d'actions étrangères à des clients. Banca IMI Securities a fourni des ADR (american...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi