Les banques grecques renouent lentement avec les profits

le 21/08/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La cinquième banque hellénique envisage une augmentation de capital. Le redressement du secteur est conditionné à la réduction des créances douteuses.

C’est un signe: une banque grecque ose aujourd’hui envisager une augmentation de capital. Le cinquième établissement du pays, Attica, voudrait trouver un investisseur stratégique lui apportant 150 à 200 millions d’euros, selon le journal local Kathimerini. L’Etat, qui détient la majorité de la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi