Le courtier allemand d’Oddo BHF suscite des convoitises

le 14/08/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Ayant élargi son assise en Allemagne, la banque pourrait vendre les activités résiduelles de Seydler, avec lequel elle posa son premier pied Outre-Rhin.

Seulement deux ans et demi après avoir acheté la filiale allemande de Close Brothers, Seydler, le groupe Oddo BHF souhaiterait s’en séparer, selon des sources citées vendredi par le quotidien financier allemand Börsen-Zeitung. C’est l’un des premiers courtiers sur les entreprises familiales du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi